Le site est actuellement en travail ! Merci de votre compréhension.

Classé aux Monuments historiques

Icone

Maison du Peuple de Clichy

Le patrimoine est fait de réalisations qui témoignent du passé et nous donnent des exemples pour l’avenir. La Maison du peuple, conçue à Clichy (Hauts-de-Seine) entre 1935 et 1938, par les architectes Marcel Lods et Eugène Beaudouin, avec le concours de l’ingénieur Vladimir Bodiansky et du « constructeur » Jean Prouvé, compte parmi ces chefs-d’œuvre que nous nous devons de transmettre aux générations futures.

Groupe scolaire Karl-Marx

Le bâtiment principal, particulièrement long et peu élevé (deux étages), possède un toit-terrasse aménagé en solarium pour les enfants. Il repose entièrement sur des pilotis, délimitant au rez-de- chaussée des préaux fermés au nord par des parois vitrées et ouverts au sud sur les cours de récréation.

Tunnel Jenner

Le site du tunnel est une vallée sèche. Il a fallu transformer les deux axes des grossières tranchées souterraines creusées pendant la guerre en ouvrage d’art. Elles ont été élargies, rehaussées, maçonnées et leurs entrées modifiées.

Le tunnel est formé de deux souterrains parallèles rectilignes à circulation à sens unique, distants d’axe en axe de 16,614 mètres, et présentant une faible inclinaison uniforme de 0,03804 mètre par mètre (soit 3,8%). L’altitude des têtes au droit des orifices souterrains est de 27,07 NGF au sud et de 49,29 NGF au nord.

Maison de Verre

Il s'agit ici d'un programme d'hôtel particulier radicalement novateur qui n'était pas concevable sans des relations privilégiées architecte-client (le Dr Dalsace, homme d'avant-garde promoteur du planning familial et féru d'architecture moderne) et architecte, entreprise et artisans.
Un vaste et complexe cabinet médical au rez-de-chaussée (pour le docteur Jean Dalsace) et une habitation privée sur deux étages composée d'espaces de réception au premier et d'espace "nocturnes" au second.
La Maison de verre présente une forme unique et radicalement novatrice.

Villa de Mandrot

Cette construction, exécutée par les entrepreneurs locaux, est formée de planchers de béton armé, portés par des murs en maçonnerie apparente de pierre du pays. Malgré l'emploi de la maçonnerie ordinaire, les thèses habituellement exploitées dans nos maisons se retrouvent ici. Ceci veut dire que la classification est faite très nettement entre les murs portants, qui sont considérés comme des chevalets portant les planchers, et les parois vitrées qui remplissent les espacés laissés vides.