Bon état

Immeuble Le Centre (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Immeuble Le Ponant (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Tennis et bowling (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Tour Cristal (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Cristal résidence (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Hôtel Mercure (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Hôtel Ibis (Mériadeck)

plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef. Les grands principes de conception sont arrêtés en 1966 et définissent certaines des caractéristiques majeures des bâtiments de Mériadeck, comme leur plan cruciforme ou le rétrécissement du rez-de-dalle par rapport aux étages supérieurs, appelé "la taille de guêpe".

Trésorerie générale (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Bibliothèque municipale (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.

Croix des Fontaines (Mériadeck)

Dès son arrivée à la tête de la municipalité de Bordeaux en 1946, Jacques Chaban-Delmas est confronté à l’état d’insalubrité d’un secteur situé en plein cœur de la ville : Mériadeck. Il décide en 1955 de faire table rase et de confier le projet d’un nouveau quartier à Jean Royer ; dix ans plus tard, Jean Willerval  et Paul Lagarde sont nommés urbanistes en chef.